information

Pour un contenu pertinent pour votre communauté en Ontario, veuillez sélectionner votre région

Une bénévole avec une vision – Nancy Simonot

Pour Nancy Simonot faire du bénévolat au Centre Lake Joseph d’INCA, un camp de villégiature qui transforme la vie et qui offre des expériences enrichissantes aux Canadiens ayant une perte de vision, est une histoire de famille. Son parcours avec INCA a commencé lorsque son fils, Matthew, a vécu une expérience exceptionnelle en tant qu’animateur bénévole.

Nancy Simonot, coiffée d’un chapeau de cowgirl rose et parlant dans un microphone à l’occasion de l’événement d’INCA à Muskoka: Taste of Country.
Nancy Simonot 
© Soultree Photography

« Nous n'avions vraiment aucune idée de l'impact que ce poste de bénévole allait avoir sur lui et sur toute la famille », explique Nancy. « Chaque jour, il nous racontait ces histoires géniales sur des enfants incroyables et les activités auxquelles ils participaient. Mon mari (Steve) et moi savions que nous devions nous impliquer ». 

Au cours de l'été 2015, la famille de Nancy a organisé une petite fête dans leur chalet au bord du Lake Joseph et on a demandé aux invités de faire un don pour le Centre Lake Joseph d’INCA. 

« Après avoir communiqué avec INCA, nous avons pensé que ce serait formidable si nous pouvions organiser un événement plus important au Centre Lake Joseph d’INCA afin de donner aux propriétaires de chalet un aperçu de la magie de ce camp d'été », se rappelle Nancy. 

INCA a saisi l'occasion d'organiser un événement annuel de collecte de fonds au camp. 

« Rien de tout cela ne serait possible sans l'aide de bénévoles dévoués », déclare Eyre Purkin Bien, conseiller principal en philanthropie à INCA. « Le comité de Muskoka - composé de huit bénévoles - engage leurs réseaux pour récolter des fonds pour le Centre. 

Selon Nancy, le comité travaille toute l'année pour faire de cet événement le rendez-vous de l'été. 

« Je suis vraiment chanceuse de pouvoir compter sur une équipe aussi extraordinaire. Chacun a un domaine d'expertise qu'il apporte à la table », déclare Nancy. « Michaela Hutchison fait un travail extraordinaire avec sa vision globale d'un événement caritatif de grande envergure. Nous lui sommes extrêmement reconnaissants pour son leadership ». 

En raison de la pandémie de COVID-19, cette année, l'événement est transformé pour rassembler tout le monde en toute sécurité, en suivant les consignes de distanciation physique. « Le Centre Lake Joseph d’INCA est un endroit tellement accueillant que tout le monde veut y revenir et y amener ses amis et sa famille », affirme Nancy. « Cette année, nous inviterons les gens à faire la fête dans un but précis depuis leurs propres quais, patios et arrière-cours. Ensemble, nous pouvons faire en sorte que le centre continue d'offrir la magie du camp aux personnes ayant une perte de vision, quoi qu'il arrive. » 

Bien que Nancy ait eu l'occasion de faire du bénévolat auprès de plusieurs organismes de bienfaisance par le passé, elle affirme que le soutien qu'elle a reçu du personnel d'INCA est incomparable.

« J'adore travailler avec INCA - tout le monde est tellement encourageant et passionné », déclare Nancy. « L'objectif final demeure toujours d'aider les gens que le Centre Lake Joseph d'INCA sert et d'aider le camp à recueillir des fonds pour enrichir leur vie, créer des souvenirs et acquérir de l'autonomie".   

Les louanges pour le dévouement de Nancy au camp trouvent un écho d’un bout à l’autre de la Fondation INCA. 

« Elle est l'une des bénévoles les plus humbles, gentilles et généreuses avec lesquelles nous avons eu le plaisir de travailler », ajoute Eyre. 

En plus de son rôle à Muskoka pour INCA, Nancy a également fait partie du conseil consultatif du Centre Lake Joseph Centre, pendant trois ans.

« Ayant été membre du conseil consultatif, je comprends mieux tous les aspects du camp », affirme Nancy. J'ai eu un bon aperçu des programmes offerts, des personnes que nous servons, et je peux voir comment l'argent recueilli lors des événements d'INCA à Muskoka enrichit la vie des Canadiens de tous âges qui sont aveugles ou ont une vision partielle. »

Lorsqu'elle réfléchit au temps qu'elle a passé au sein de l'organisation, elle croit qu’il faut agir concrètement pour améliorer la vie de la communauté. 

« La plénitude que l'on obtient en faisant du bénévolat est quelque chose que l'on ne peut retirer de rien d'autre. Au Lake Joseph, vous pouvez voir comment vos efforts contribuent à changer la vie des gens. »