information

Pour un contenu pertinent pour votre communauté en Ontario, veuillez sélectionner votre région

La représentation des personnes handicapées dans les médias sociaux

Par Alicia Chenier
Membre du Conseil national des jeunes d’INCA

Ayant grandi avec une perte de vision, la technologie a eu un impact énorme sur ma vie, notamment avec les médias sociaux. 

Les médias sociaux me permettent d’entrer en contact avec d’autres personnes qui partagent leur vie et leurs expériences en ligne. Qu’il s’agisse d’une vidéo de cuisine, d’un tutoriel de maquillage ou simplement d’une journée dans la vie de quelqu’un, les médias sociaux sont pour moi un moyen accessible d’apprendre, de faire des recherches et d’avoir un sentiment d’appartenance. 

En grandissant avec Facebook, Twitter, Instagram et YouTube, j’ai rapidement réalisé que je ne voyais personne en ligne qui avait des expériences vécues similaires aux miennes.

Alicia Chenier sourit et pose pour une photo en plein air. Il y a des arbres verts luxuriants et un ciel bleu en arrière-plan. Elle tient sa canne blanche dans sa main droite.

While I may have come across some content produced by people with vision loss from time to time, there was still a lack of balanced representation. 

Même si j’ai pu tomber de temps en temps sur du contenu produit par des personnes en perte de vision, il y avait toujours un manque de représentation équilibrée. 

Si certains membres de la communauté partagent leur histoire en ligne et font un travail remarquable de défense des droits et de sensibilisation, l’éventail de la cécité est vaste. Chaque personne aveugle ou ayant une vision partielle a des perspectives et des expériences vécues uniques. 

Quand j’étais plus jeune, j’aurais adoré pouvoir regarder une vidéo YouTube ou une publication Instagram sur une personne vivant avec un handicap. D’entendre quelqu’un comme moi.

C’est pourquoi en 2019, j’ai commencé à parler en public et à partager ma vie sur les médias sociaux.

Mon message a toujours été : « Je suis une fille aveugle dans un monde de personnes voyantes. » Cela montre que malgré mon handicap, je suis capable d’accomplir beaucoup de choses. C’est le message que j’aurais aimé voir quand j’étais plus jeune. Quand personne n’a voulu être ma voix, je suis devenue ma propre voix.

Vous pouvez en savoir plus sur le parcours d'Alicia en la suivant sur les médias sociaux :  Instagram, Facebook et Twitter.