Ashley et Danika avec deux Labradors croisés avec golden retrievers (un noir et un couleur sable) qui portent un chapeau de diplômés.

Modèles de Réussite

Une collection de récits sur les chiens-guides d'INCA qui changent le cours des choses au sein de la communauté.

Tracy avec Marion, une chienne Labrador Retriever et Autumn, son chien de compagnie.

Tracy et Marion

Après l’accident, Tracy savait qu’il avait besoin d’aide pour assurer sa sécurité et son autonomie. Il a fait une demande aux Chiens-guides d’INCA. Quelques mois plus tard, il a été jumelé à Marion, une chienne Labrador Retriever noire.

« Marion a léché mon visage dès qu’elle m’a rencontré, » confie Tracy. « J’ai su dès lors que nous allions former une équipe formidable – elle est douce et gentille. »
Un garçon souriant portant des lunettes avec son bras autour d'un Golden Retriever qui porte une veste jaune.

Austin et Dickson

Austin et sa famille ont vécu une expérience éducative pendant la période d'adaptation suivant l'arrivée chez eux de Dickson, un chien compagnon.

« Dickson aide Austin à surmonter son appréhension à l'égard des chiens et à tisser des liens avec lui », explique Julianna, la mère d'Austin. « C'est une période d'apprentissage, mais ça en vaut la peine. »
Une femme portant une veste mauve et son chien de race croisée Labrador noir-Golden Retriever chien-guide.

Sandy et Keller

Lorsque le chien-guide de Sandy Benoit est décédé, elle s'est retrouvée dans l'incertitude.

« J'ai passé quatre mois sans chien-guide et je trépignais d'impatience », se souvient Sandy. « Quand j'ai perdu mon chien, j'ai dû m'adapter à une réalité bouleversante. Je n'entendais plus le bruit de trottinement dans la maison. Mais, quand Keller est arrivé, tout a changé. »
Une femme traverse la rue avec un Labrador noir portant un harnais jaune.

Ashley et Danson

Ashley Nemeth a perdu confiance en elle et son autonomie lorsque son chien-guide, Rick, a été frappé par un cycliste sur un trottoir du centre-ville de Regina en 2018.

Ashley était impatiente de retrouver la liberté qu'un jumelage avec un chien-guide lui promettait. Elle a donc fait une demande au Programme de chiens-guide d'INCA.
Un jeune garçon agenouillé dans l’herbe qui tend la main à son Golden Retriever.

Zach et Elsie

Zach, un garçon de 12 ans ayant une perte de vision, met en pratiques ses aptitudes en matière d’orientation et de mobilité depuis de nombreuses années afin d’obtenir un chien-guide un jour. Lorsque le Programme de chiens-guides d’INCA a communiqué avec sa famille pour lui parler de la possibilité de le jumeler à Elsie, une chienne golden retriever qui a été formée comme chienne compagnon, l’occasion semblait parfaite.
Un Labrador-Golden Retriever noir assis entre les jambes d’une femme.

Cindy et Barney

Lorsque le programme de chien-guide d’INCA l’a jumelée officiellement à Barney, un croisement de Labrador-Golden Retriever noir, elle a immédiatement été envahie par un sentiment de gratitude mêlé de joie.
Une femme et son chien-guide, un Golden Retriever, assis dans le siège du passager d’une voiture.

Kelly et Maple

Kelly Picco rêvait un jour d’avoir son propre chien-guide. Lorsqu’elle a rencontré Maple pour la première fois, un Golden Retriever de deux ans, elle était au comble de la joie en sentant bien que son rêve devenait réalité.
Une chienne golden retriever assise sur l’herbe devant la salle à manger de Lake Joe.

Rencontrez Willow, une chienne ambassadrice d’INCA

En tant que chienne ambassadrice, Willow a pour rôle d’aider à accroître la sensibilisation à l’égard des chiens-guides, de présenter les avantages de ces animaux et d’assurer leur acceptation et reconnaissance sociales.
Un chien avec un dossard jaune des Chiens-guides d’INCA se promenant avec un garçon utilisant une canne blanche.

Mason et Queenie

Mason, un garçon de 9 ans touché par la cécité, était impatient de faire la connaissance de son chien compagnon, une chienne golden retriever nommée Queenie. La nuit avant son arrivée, Mason était tellement agité qu’il n’arrivait pas à dormir.

Le lien affectif s’est établi immédiatement. Après avoir passé cinq minutes ensemble à sa maison de London, il s’est exclamé : « J’aime beaucoup Queenie! »
Un golden retriever avec un harnais jaune.

Larissa et Piper

« J’aime marcher rapidement et je trouvais que je devais ralentir pour éviter les obstacles, » affirme Larissa. « Les endroits que je ne connaissais pas bien me rendaient anxieuse. J’ai donc pensé qu’un chien-guide m’apporterait de l’assurance. »