une jeune femme utilise une note en braille.

Gagnants du concours de création littéraire braille 2019

Contenu principal

La Foundation INCA dévoile avec enthousiasme les gagnants 2019 du concours pancanadien de création littéraire braille qui a pour but de valoriser l'utilisation du braille.  

La Foundation INCA organise ce concours depuis 1997.

Voici donc les gagnants 2019!

Groupe 1 Récit

1er prix Kelsey Chen (Richmond, BC)

2e prix Janna Cheung (Toronto, ON)

3e prix Japji Thiara (Surrey, BC)

Groupe 2 Poème

1er prix Ali Zaben (Gouster, ON)

2e prix  Mélodie De Ravel (Laval, QC)

3e prix  Yasmin Ingram (Toronto, ON) 

Groupe 2 Récit

1er prix Zara Gandhi (Markham, ON)

2e prix  Huseyn Eyyubov (Edmonton, AB)

3e prix  Makenzie Bryan (Port Hawkesbury, NS) 

Groupe 3 Poème

1er prix Benjamyn Francey (Souris, MB) 

2e prix  Emy Poirier (Sainte-Julie, QC)

3e prix  Ava Henderson (Burnaby, BC)  

Groupe 3 Récit

1er prix Zachary Abdalla (Calgary, AB) 

2e prix  Humnah Tahir (Brampton, ON) 

3e prix  Dalaynie Conn (Tiny, ON) 

Groupe 4 Poème

1er prix Adhithi Baskar (Mississauga, ON) 

2e prix  Eitel Houedakor (Verdun, QC)

Groupe 4 Récit

1er prix Macara Slobodian (Winnipeg, MB)  

2e prix  Gabrielle Close (Lower Sackville, NS)

3e prix  Ardewan Mosa (Calgary, AB)  

Mention honorable:

Gabriel Martel

Jakob Dawe

Linda Cotter

Laura Rushforth

Shayden Bourgoin

Maya Shamas

Connor Mondoux

Noemy Turcotte-Yank

Cedric DesRosiers

Evann Couturier-Thompson

Chloe Larkin

Lliana Jovanovic

Ahmad Kammoun

Nayab Tahir

Amna Tahir

Lilly Strebinger

Apsara Kum-Genest

James Leonard

Malcolm Gamblin

Ewan Massy

Rayyan Khan

Yigit Haybat

Dani Evans

Alecs Dobaczewski

Miles Arthorne

Joe Galipeau

 

Merci Michele Marineau, juge 2019

picture of Michele Marineau, 2019 juge

Michèle Marineau est née à Montréal.  Ses romans pour la jeunesse lui ont valu plusieurs prix prestigieux, notamment le prix du Gouverneur général (catégorie littérature de jeunesse – texte) à deux reprises, le prix M. Christie, le prix Alvine-Bélisle et le prix Québec-Wallonie-Bruxelles. Certains d'entre eux ont aussi été publiés en France et traduits en plusieurs langues.

Son roman policier La troisième lettre, destiné aux adultes, a été très bien accueilli par la critique et le public.

Depuis trente ans, Michèle Marineau anime des rencontres dans des bibliothèques et des écoles, tant au Québec et dans le reste du Canada qu’à l’étranger (France et Belgique). Elle est membre de lUnion des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ) et de Communication Jeunesse..

Elle et son mari, l’écrivain François Gravel, partagent leur temps entre Montréal et l’Isle-aux-Grues, au coeur du fleuve Saint-Laurent.