Une illustration d'un journal peint en jaune. Texte "Dans La Mire"

Larissa et Piper – Un partenariat avec un chien-guide d’INCA

Contenu principal

Ambition 3 : Favoriser les réalisations et l’égalité 

La vie est un bien précieux, elle est magnifique et formidable. La vie sans voir devrait l’être tout autant. Nous inciterons les personnes aveugles ou ayant une vision partielle à mener une vie active, à vivre en toute autonomie et à poursuivre leurs rêves, et nous éliminerons les préjugés et les obstacles qui se présentent sur leur chemin.

Larissa et Piper – Un partenariat avec un chien-guide d’INCA 

Il y a dix ans, si vous aviez demandé à Larissa Proctor si elle avait déjà songé à adopter un chien-guide, elle vous aurait répondu par la négative sans aucune hésitation. Mais au fil du temps, à mesure que sa vision faiblissait, elle s’est ouverte à la possibilité de recourir à un chien-guide partenaire pour l’accompagner. 

Je marche d’un pas rapide et je trouvais que je devais ralentir pour éviter les obstacles », nous dit Larissa.  «  Les endroits que je ne connaissais pas bien me causaient beaucoup d’anxiété et j’ai pensé qu’un chien-guide m’aiderait à en diminuer le niveau. »  

Larissa se tient avec Piper (un chien-guide doré) devant un camion à puce Piper est dans le harnais.Au printemps 2019, Larissa a rencontré un responsable du programme de chiens-guide d’INCA et a présenté sa demande. Quelques semaines plus tard, elle recevait un appel qui allait changer sa vie : elle avait été officiellement jumelée à Piper, un Golden Retriever de 69 lb. 

« En apprenant que j’étais jumelée à Piper, je suis devenue folle de joie seulement à y penser et pleine de gratitude », avoue Larissa. Les responsables du programme de chiens-guides d’INCA ont vraiment pris en compte ma vie au travail et à la maison, et m’ont procuré un chien qui pouvait réellement travailler dans différents milieux. »  

Larissa a trouvé que le processus d’entraînement de son chien, tout à fait adapté à son mode de vie, s’est avéré une expérience emballante et stimulante.

Après deux mois de partenariat, elle n’en revient pas de voir combien la relation avec son chien repose vraiment sur la réciprocité.  

« J’ai souvent entendu dire que c’était un vrai partenariat – mais on ne comprend pas vraiment avant d’avoir commencé à travailler ensemble dans la vraie vie », commente Larissa.  

« Il a changé ma vie bien plus que ne pouvais me l’imaginer. J’ai de la difficulté à exprimer toute la gratitude que je ressens. Je pense ici aux éleveurs de futurs chiens-guides, aux entraîneurs, et à tous ceux et celles qui ont exaucé mon vœu – merci. »

Lisez d’autres articles du numéro de juillet 2019 de Dans la mire:

Articles additionnels