INCA travaille avec le Sénat et la communauté des personnes handicapées sur Loi canadienne sur l’accessibilité

Contenu principal

Ambition 3 : Promouvoir la réussite et l’égalité 

La vie est un bien précieux, elle est magnifique et formidable. La vie sans voir devrait l’être tout autant. Nous incitons les personnes aveugles ou ayant une vision partielle à mener une vie active, à vivre en toute autonomie et à poursuivre leur rêve, et nous réduirons à néant les préjugés et les obstacles qui se présentent sur leur chemin.

INCA travaille avec le Sénat et la communauté des personnes handicapées sur Loi canadienne sur l’accessibilité

Diane Bergeron, vice-présidente de l'engagement et des affaires internationales d'INCA, a rencontré la sénatrice indépendante Marie-Françoise Mégie.Le projet de loi C-81, la Loi canadienne sur l’accessibilité, a été présenté en deuxième lecture au Sénat le 19 février 2019. Le projet de loi C-81 avait été adopté à l’unanimité en troisième lecture à la Chambre des communes à l’automne 2018 après l’adoption des modifications qui avaient été proposées. Le projet de loi crée un cadre législatif, et il est attendu que des règlements subséquents identifieront, enlèveront et élimineront les obstacles au sein des entités sous réglementation fédérale. Le sénateur Jim Munson, un défenseur des droits des personnes handicapées, parraine le projet de loi au Sénat – il espère que la loi sera adoptée rapidement avant l’ajournement des deux chambres en juin et avant l’élection générale de 2019. 

Les organismes représentant les personnes handicapées partout au Canada ont préconisé des modifications à la loi, y compris des calendriers de mise en œuvre et un processus simplifié d’exécution. La Fondation INCA est engagée à travailler avec la communauté des personnes handicapées et le Sénat pour défendre les fondements de la loi et veiller à ce que les règlements les plus rigoureux soient établis pour enlever et éliminer les obstacles. 

Si le projet de loi est promulgué, l’accessibilité sera exigée par le gouvernement fédéral. La Fondation INCA aura ainsi la possibilité de renforcer son plan stratégique au sein des administrations assujetties à la réglementation fédérale, notamment les représentations pour l’accessibilité des emplois et des programmes axés sur la technologie. 

Dans les médias

 

Lisez d’autres articles du numéro d’avril 2019 de Dans la mire:

Articles additionnels