INCA fait des représentations pour des élections accessibles

Contenu principal

Le lundi 25 février 2019, les Canadiens dans trois circonscriptions au pays étaient appelés aux urnes dans le cadre d’une élection partielle fédérale. Les porte-parole d’INCA dans chacune des trois circonscriptions ont demandé aux candidats leurs documents de campagne accessibles, soit  en gros caractères, en braille et en format électronique accessible. 

Les résultats révèlent que les électeurs aveugles ou atteints de cécité partielle n’ont pas accès à toute l’information dont ils ont besoin pour prendre une décision éclairée au cours d’une élection. Cet obstacle à l’accès à l’information signifie que les électeurs ayant une perte de vision ne sont pas en mesure de lire par eux-mêmes l’information sur tous les candidats et faire un choix éclairé.  

Photo d'une femme avec une canne qui passe devant un dispositif d'assistance au vote, à côté d'une femme en fauteuil roulant utilisant un deuxième dispositif d'assistance au vote.La plupart des candidats et des stratèges électoraux n’ont pas offerts de suggestions qui permettraient de rendre le matériel électoral accessible aux électeurs aveugles ou atteints de cécité partielle et n’ont manifesté que peu d’intérêt à aider à changer l’état des choses.

De la recherche additionnelle entreprise par INCA révèle que les sites Web des partis nationaux et des candidats ne sont pas accessibles au moyen d’un lecteur d’écran ou d’un logiciel de grossissement d’écran, ce qui dresse un autre obstacle à l’inclusion dans le processus politique. 

Des porte-parole d’INCA rencontrent actuellement les principaux partis afin de formuler des recommandations sur la manière de rendre leur campagne accessible avant l’élection fédérale le lundi 21 octobre 2019.

La création de matériel accessible ne coûte pas nécessairement très cher – il peut simplement s’agir de transcrire une brochure d’information existante en texte clair qu’on peut distribuer par voie électronique. 

INCA ne cessera de faire des représentations pour que les Canadiens ayant une perte de vision puissent voter en toute autonomie. 

 

Lisez d’autres articles du numéro d’avril 2019 de Dans la mire:

Articles additionnels