Équipe de la direction la Fondation INCA (Québec et Ontario)

Contenu principal

A professional headshot of Angela Bonfanti. A yellow illustration of a brush stroke underlines the photograph.

Angela Bonfanti, Vice-présidente, Fondation d’INCA (Ontario et Québec)

Le premier contact de Mme Bonfanti avec INCA remonte à son enfance lorsque son père a reçu un diagnostic de rétinite pigmentaire et a commencé à perdre la vue. Elle s’est jointe à l’équipe d’INCA après avoir travaillé au sein du personnel politique du gouvernement fédéral pendant presque dix ans. À titre de directrice nationale, intendance et mobilisation des donateurs, elle a appuyé la création et la mise en œuvre du plan stratégique d’INCA : Vers de nouveaux horizons. Mme Bonfanti a dirigé plusieurs initiatives, dont l’élaboration et l’appui de la Charte canadienne des droits et responsabilités en matière de soins oculovisuels, et le Modèle de soins complet de la Réadaptation en déficience visuelle. Lorsqu’elle est passée à la fonction de directrice nationale du Service des relations stratégiques et de la mobilisation, elle a aidé à mettre en œuvre la première stratégie d’élection d’INCA à l’échelle du pays. Depuis, elle a joué un rôle capital pour le lancement de la Fondation d’INCA et l’inauguration de son hub communautaire aux établissements Yonge et St. Clair à Toronto, comme directrice générale pour la région du Grand Toronto.

 

A professional headshot of Kat Clarke. A yellow illustration of a brush stroke underlines the photograph.

Kat Clarke, gestionnaire, Défense des droits et des intérêts et affaires gouvernmentales, Fondation INCA (Québec et Ontario)

Kat Clarke est une fervente porte-parole et activiste occasionnelle pour l’égalité des droits depuis de nombreuses années. Pendant qu’elle travaillait pour le gouvernement du R.-U. et qu’elle était témoin des injustices systémiques au sein de notre société, elle a participé à plusieurs campagnes de défense des droits et intérêts efficaces avec le Royal National Institute of Blind People (RNIB) à Londres, en Angleterre. Elle a apporté son expérience et son expertise à l’équipe d’INCA en 2016 dans le but d’éliminer les obstacles à inclusion pour les Canadiens aveugles ou ayant une vision partielle. À INCA, elle a dirigé ShopTalk : BlindSquare Enabled, un programme de soutien technologique conçu pour faire en sorte que le secteur Yonge et St. Clair de Toronto soit le quartier le plus accessible au Canada. Actuellement, Mme Clarke gère les liens d’INCA avec les gouvernements provinciaux et elle travaille avec l’équipe de défense des droits et intérêts de la Fondation INCA pour moderniser le Programme d’appareils et accessoires fonctionnels de l’Ontario (PAAF) dans le cadre de la campagne Révision des technologies et produits adaptés.

A professional headshot of Suzanne Decary-van den Broek. A yellow illustration of a brush stroke underlines the photograph.

Suzanne Decary-van den Broek, directeur exécutif, Fondation INCA Ontario Sud(GTA)

Suzanne est entrée à INCA en 2005, comme spécialiste en formation à la vie autonome, au Centre de formation intensive de Toronto. En 2009, elle est devenue directrice régionale, Service et Opérations pour la région du Grand Toronto (RGT). En plus de diriger une équipe de 17 professionnels en réadaptation suivant la perte de vision, Suzanne a joué un rôle clé dans l’élaboration de la structure et du processus pour le modèle de rémunération à l’acte de l’organisation, mettant l’accent sur l’aménagement des lieux de travail. Ce service favorise l’inclusion dans le lieu de travail et présente aux employeurs et employés des plans d’aménagement personnalisés. En 2016, Suzanne a dirigé l’équipe de dirigeants de programme qui ont proposé le premier choix d’aménagements à la Fondation INCA, en tant que directrice, Opérations et chef d’équipe, Soutien des pairs, RGT.

A professional headshot of David Demers. A yellow illustration of a brush stroke underlines the photograph.

David Demers, directeur exécutif, Fondation INCA Québec 

David Demers s’est joint à l’équipe de la Fondation INCA comme directeur exécutif pour le Québec en septembre 2017. Quelques années auparavant, il a perdu la vue de façon soudaine alors qu’il avait une carrière prometteuse. Il savait que seulement 30 pour cent des personnes vivant avec une perte de vision travaillent, mais il refusait de faire partie de cette statistique. Il s’est rapidement tourné vers INCA pour apprendre à utiliser la technologie fonctionnelle et il est retourné à l’université pour étudier les affaires publiques et communautaires. Peu de temps après sa graduation, il a commencé à travailler pour eSight. M. Demers a toujours été un porte-parole pour les personnes vivant avec une perte de vision. Avant d’entrer au service de la Fondation INCA, il a agi comme membre et ambassadeur bénévole du conseil consultatif. Son but consiste à s’assurer que les personnes aveugles ou ayant une vision partielle ont la confiance, les compétences et les occasions dont elles ont besoin pour s’épanouir dans la vie.   

 

A professional headshot of Rob Gaunt. A yellow illustration of a brush stroke underlines the photograph.

Robert Gaunt, directeur général, INCA Ouest & Nord de l’Ontario

En tant que personne vivant avec une perte de vision, M. Gaunt peut parler des avantages des programmes et services d’INCA. Avant d’être directeur général de notre organisme pour l’Ouest de l’Ontario, il a été directeur régional d’INCA pour le Nord-Ouest de l’Ontario et Timmins. Auparavant, il a occupé des fonctions d’éducation du public, de promotion de la santé et de gestion de programmes pour des organismes nationaux, dont la Société canadienne du diabète et la Société canadienne du cancer. M. Gaunt est porte-parole pour l’accessibilité et il possède une expérience de travail étendue auprès de comités et d’organismes, dont le programme de l’Université de Guelph faisant la promotion du principe d’égalité dans les sports et les loisirs sur le campus, l’équipe consultative sur l’accessibilité du Thunder Bay Regional Health Sciences Centre, le Conseil consultatif et de défense des droits et des intérêts d’INCA, le Transportation Standards Development Committee (SDC) et l’Accessibility Directorate of Ontario (ADO), et plusieurs initiatives municipales.

A professional headshot of Wayne Henshall. A yellow illustration of a brush stroke underlines the photograph.

Wayne Henshall, gestionnaire, Programme de soutien de carrière et d’évaluation d’impact, Fondation INCA (Québec et Ontario)

Comme personne s’étant heurtée aux obstacles que beaucoup de personnes vivant avec une perte de vision confrontent lorsqu’elles sont à la recherche d’un emploi, Wayne Henshall a a cœur d’ouvrir les portes pour les talents vivant avec une perte de vision. Avant de devenir gestionnaire, Programme de soutien de carrière et d’évaluation de l’impact pour la Fondation INCA en juillet 2018, M. Henshall a collaboré à la mise sur pied du nouveau programme de soutien de carrière d’INCA, Ouvrir les portes du travail, à titre de stagiaire. M. Henshall a joué un rôle capital pour la mise sur pied et le lancement de ce programme qui met en contact des demandeurs d’emploi aveugles ou ayant une vision partielle avec des employeurs qui veulent découvrir le plein potentiel du Canada. Au cours de sa carrière de 20 ans chez IBM et Lenovo, il a affiné ses compétences en gestion, tout en élaborant des politiques et méthodes liées au service à la clientèle pour des entreprises technologiques multinationales.

A professional headshot of Duane Morgan. A yellow illustration of a brush stroke underlines the photograph.

Duane Morgan, directeur général, INCA Est de l’Ontario

M. Morgan s’est présenté chez INCA lorsqu’il était un tout jeune homme pour obtenir des services de réadaptation en déficience visuelle. En 2008, il a officiellement joint l’organisme comme spécialiste, Carrière et emploi et technologie d’assistance pour Terre-Neuve et Labrador. Il a mis à profit ses compétences en élaboration de programmes dans sa fonction de directeur, programmes et services. Il possède une expérience étendue en matière d’éducation du public, de soutien par les pairs et de défense des droits et des intérêts. Ancien membre de comités consultatifs de divers collèges et universités, M. Morgan travaille avec ferveur à améliorer l’expérience postsecondaire des étudiants vivant avec une perte de vision.

A professional headshot of Monique Pilkington. A yellow illustration of a brush stroke underlines the photograph.

Monique Pilkington, Directeur national, INCA Eye Van et directeur exécutif, INCA Lake Joseph Centre

Mme Pilkington est entrée au service d’INCA à titre de coordonnatrice, services de bénévolat, en 1989. Dans cette fonction, elle a conçu et mis en œuvre un nouveau programme de bénévolat pour le district Sudbury-Manitoulin. Pendant 23 ans, elle a géré la Clinique de soins oculaires mobile (Clinique mobile d’INCA), un programme qui sert 4 500 patients du Nord de l’Ontario chaque année. Sous sa gouverne, le programme a obtenu une reconnaissance internationale. En 2010, Mme Pilkington a reçu le Prix Grace Worts d’excellence du service du personnel d’INCA décerné pour son engagement exceptionnel envers l’amélioration des services pour les personnes vivant avec une perte de vision. Comme directrice régionale d’INCA pour le Nord de l’Ontario, Mme Pilkington a dirigé la mise en œuvre de la stratégie Vers de nouveaux horizons dans cette région.

A professional headshot of Shannon Simpson. A yellow illustration of a brush stroke underlines the photograph.

Shannon Simpson, gestionnaire, Communications et marketing, Fondation INCA (Québec et Ontario) & INCA Chiens-guides

Ancienne journaliste en radiotélédiffusion pour une des plus importantes entreprises médiatiques au Canada, Mme Simpson est entrée au service d’INCA en 2011 comme spécialiste des communications en Ontario. Dans cette fonction, elle a aidé à élaborer et à mettre en œuvre une stratégie de communications multidimensionnelle pour appuyer Vers de nouveaux horizons, le plan stratégique d’INCA qui a changé la donne en ce qui a trait aux droits en matière de santé pour les personnes vivant avec une perte de vision. Pendant que la Fondation INCA change ce que cela veut dire que d’être aveugle, Mme Simpson et son équipe travaillent assidument pour promouvoir des programmes innovateurs comme Ouvrir les portes du travail, Rendre l’appareil et les Chiens-guides d’INCA et appuyer des campagnes de défense des droits et intérêts efficaces comme Révision des technologies et produits adaptés (Programme d’appareils et d’accessoires fonctionnels) afin d’aider à éliminer les obstacles sociaux et systémiques pour les Canadiens vivant avec une perte de vision.