Mon expérience du Congrès Points de connexion

Par Kathy Beitz 

Un portrait de Kathy Beitz
Kathy Beitz

Je me suis portée bénévole pour le Congrès Points de connexion l’automne dernier afin de pouvoir assister aux sessions et de créer des liens avec les participants et les employeurs. J'avais hâte de rencontrer de nouvelles personnes, de partager mes expériences et d'en apprendre davantage sur les possibilités d'emploi.

En tant que personne handicapée, les possibilités d'emploi sont plus limitées. Pour les postes pour lesquels je suis qualifiée, je demeure une candidate handicapée. Le programme Ouvrir les portes du travail d’INCA m'a aidé à mieux comprendre ma valeur personnelle et professionnelle et à apprendre à faire valoir clairement mes capacités et mes forces. Mon handicap physique n'est qu'un manque de vision - il n'est pas le reflet de mon éducation, de mes expériences vécues ou de mes perspectives. Je ne l'avais pas compris avant le Congrès Points de connexion.  

Tout au long des deux jours du congrès, j’ai pu assister à une série d’excellentes présentations sur la technologie et l'éducation, tout en célébrant des réalisations au sein de la communauté des personnes aveugles ou ayant une vision partielle. Même si je m’étais préparée à y assister, je dois admettre que mes idées préconçues m'ont fait ignorer l'objectif d'autonomisation du congrès. J'ai pris le terme « points de connexion » au pied de la lettre. Je l'ai associé à la perte de la vision, à la cécité, au braille et à l'identification en tant que personne handicapée. 

Carré jaune inscrit: Congrès Points de connexion, Braille, Technologie et EmploiAvec le recul, je m’aperçois que le titre a une signification beaucoup plus grande. En écoutant les présentateurs, les participants et les principaux conférenciers, j'ai appris que l’expression « Points de connexion » signifie aussi de mettre de l’avant des moyens menant à une vision réalisable de la réussite et de joindre les nombreuses facettes d'une personne pour qu'elle puisse être un membre de la société bien équilibré pouvant vivre de façon équitable. Connaître sa propre valeur, comprendre ses propres capacités et faire tomber les obstacles en soi et dans le monde. Utiliser les outils qui existent (ou qui sont en train d'être inventés!) et faire le lien entre une idée personnelle et la réussite dans le monde qui nous entoure pour ouvrir des portes. Connaître ses droits et avoir le courage de participer à des compétitions dans un environnement où tout va très vite ou d’aller de l’avant à son rythme et d’emprunter des voies moins fréquentées. 

Le Congrès Points de connexion a été point de rencontres précieux et stimulant. Non seulement m'a-t-il permis d’entre en lien avec des ressources, mais j'ai aussi appris que mes objectifs sont réalisables. Il ne s'agit pas de trouver un emploi, mais de maintenir une qualité de vie. 

Dans les médias
Dans la mire est publié tous les trois mois