information

Pour un contenu pertinent pour votre communauté en Ontario, veuillez sélectionner votre région

Les candidats talentueux ayant une perte de vision incitent les employeurs à garder l’esprit ouvert

Le programme Ouvrir les portes du travail de la Fondation INCA est conçu pour aider les chercheurs d'emploi à réussir, quel que soit leur parcours professionnel. Il ne se limite pas aux personnes à la recherche de leur premier emploi - il peut tout aussi bien changer la vie de personnes qui cherchent à réintégrer le marché du travail. 

C'est le cas de Stefanie Volpe, une mère de deux enfants de Maple Ridge, en Colombie-Britannique.

Lorsqu’elle avait 21 ans, on a diagnostiqué chez Stefanie une choroïdopathie interne ponctuée (CIP) – une maladie qui provoque une inflammation dans le fond de l'œil. Neuf années plus tard, il ne lui restait qu’une vision partielle.   

Stefanie debout dehors, souriant pour la caméra avec l'océan en arrière-plan
Stefanie debout dehors, souriant pour la caméra avec l'océan en arrière-plan

En 2019, Stefanie a commencé à faire du bénévolat à la Fondation INCA, où elle a entendu parler du programme Ouvrir les portes du travail.

« Un membre du personnel de la Fondation a pensé que je pourrais être intéressée », dit Stefanie. J'étais ambivalente parce que je n'avais pas occupé d’emploi depuis longtemps, mais je me suis dit : « Pourquoi pas, je vais tenter ma chance ! » 

Stefanie a participé à une série d'ateliers et de cours dans le cadre du programme. Des conférenciers invités lui ont parlé de leur carrière en tant qu'employés ayant perdu la vision, et des tables rondes lui ont permis d'entendre d'autres participants au programme. 

Cela étant dit, elle pense que l'aspect le plus bénéfique du programme est l'encadrement qu'elle a reçu d'Ana Booth, coordonnatrice de la sensibilisation au programme Ouvrir les portes du travail.

« J'ai rencontré Ana et j'ai discuté avec elle du programme et elle m'a donné des conseils notamment pour les entrevues », affirme Stefanie. « Ces petits conseils m'ont été d'une aide précieuse. » 

Grâce au programme, Stefanie a décroché une entrevue au Family Education & Support Centre de Maple Ridge - un organisme à but non lucratif qui facilite la croissance et le renforcement des familles et des communautés. 

« Ana et moi avons discuté de la façon dont j'allais aborder l'entrevue et de la manière dont je révélerais mon état à mes employeurs potentiels », explique Stefanie. À la fin de mon entrevue, je leur ai dit : « Écoutez, je ne voulais pas attendre la fin de l'entretien pour vous parler de ma perte de vision, mais je voulais que vous appreniez à me connaître pour moi, mes compétences professionnelles et mes points forts, et que vous n'ayez pas d'idées préconçues sur mes compétences. »

« C'était un plaisir de travailler avec Stefanie », explique Ana. « C'est une femme brillante et intelligente. Il a été facile de mettre en évidence ses compétences et ses points forts alors que nous examinions les possibilités d'emploi et les prochaines étapes professionnelles. » 

Peu de temps après, Stefanie s'est vu offrir un poste de coordinatrice des mentors au sein du Family Education & Support Centre, où elle est chargée de recruter des mentors pour les jeunes, de les mettre en relation avec les enfants du programme, de communiquer avec les parents et bien d'autres choses encore. 

« J'aime le fait que personnel est compréhensif et favorise l’inclusivité », affirme Stefanie. « Les membres du personnel sont prêts à en apprendre davantage sur ma perte de vision et à répondre à tous mes besoins pour que je puisse faire mon travail, et ils voient au-delà de ma perte de vision - ils m'aident à réaliser mon plein potentiel. » 

Elle encourage les chercheurs d'emploi ayant une perte de vision à ne pas abandonner, et elle conseille aux employeurs de garder l'esprit ouvert lorsqu'ils examinent les candidatures. 

« Parlez avec une personne présentant une déficience visuelle et apprenez-en plus sur elle », recommande Stefanie. La situation pourrait être la suivante : « Eh bien nous avons une candidate extraordinaire qui a juste besoin d'une loupe pour l'aider à faire de l’excellent travail. » 

« J’ai aimé le programme Ouvrir les portes du travail – je suis tellement heureuse d'avoir décidé de m’engager dans le processus », s'exclame Stefanie.