information

Pour un contenu pertinent pour votre communauté en Ontario, veuillez sélectionner votre région

Illustration/silhouette d’une tête chauve. Il manque une pièce de puzzle à l’intérieur de la tête. À droite de la tête, une main étrangère sort du cadre et tient la pièce manquante du puzzle.

COVID-19, santé mentale et handicap. Vous n’êtes pas seul.

Par Emilee Schevers
Membre du Conseil national des jeunes d’INCA

Au cours d’une année donnée, une personne sur cinq au Canada sera personnellement confrontée à un problème de santé mentale ou à une maladie mentale, et les personnes handicapées sont trois fois plus susceptibles de connaître des problèmes de santé mentale. Et maintenant, nous sommes en pleine pandémie mondiale.

En cette période d’isolement et d’incertitude, la santé mentale de chacun a été touchée d’une manière ou d’une autre. La COVID-19 a eu une incidence sur nous tous, que ce soit la tristesse ou la solitude attribuable au fait de ne pas voir les membres de la famille, l’anxiété lorsqu’on sort en public ou le sentiment d’être dépassé par les événements.

En tant que personne vivant avec une perte de vision, il est normal de ressentir une anxiété visuelle au quotidien. Il s’agit essentiellement de niveaux élevés d’anxiété résultant de l’impossibilité de voir certaines choses. Lorsque la pandémie a commencé, de nouvelles mesures ont été mises en place sans tenir compte de l’accessibilité. Les flèches directionnelles sur le sol et les barrières en plexiglas transparent peuvent ne pas être discernables par une personne en perte de vision. Le sens du toucher nous a également été enlevé. Tout à coup, les tâches quotidiennes sont devenues plus difficiles et anxiogènes.

Comment pouvons-nous combattre ces difficultés ?

Alors qu’il semblait que notre combat pour un monde sans obstacle avait reculé de cinq pas, nos luttes ont été mises en lumière, notamment les maladies mentales chez les personnes handicapées. Si ce problème ne peut être résolu du jour au lendemain, voici quelques moyens simples de se sentir moins stressé et moins seul pendant la pandémie :

  • Appelez un ami. Il est toujours utile de parler à quelqu’un.
  • Pratiquez la méditation et la respiration profonde.
  • Faites quelque chose que vous aimez.
  • Bougez ! Allez vous promener dehors.

Ressources et soutien en matière de santé mentale

Si vous êtes en danger immédiat, veuillez appeler le 911 ou vous rendre au service d’urgence local.
Services de crises du Canada : appelez le 1-833-456-4566 à tout moment ou envoyez un message texte au 45645 de 16 heures à minuit.
YourLifeCounts.org : vous pouvez chercher des ressources de crise par pays et par état/province.
Jeunesse j’écoute : participez à une séance de cyberclavardage ou appelez le 1-800-668-6868 pour parler à un conseiller.
Trans Lifeline : composez le 1-877-330-6366.
eSantéMentale.ca : pour divers services de santé mentale et de soutien social au Canada.
Association canadienne pour la santé mentale : trouvez votre ACSM locale pour accéder à l’aide, au soutien et aux ressources en matière de santé mentale.

COVID-19 Recommandations en matière d’accessibilité

Alors que les restaurants, les magasins de détail et les municipalités commencent à rouvrir et à mettre en place de nouvelles conditions d’exploitation et de nouveaux moyens d’arrêter la propagation de la COVID-19, INCA a formulé des recommandations pour aider à éliminer les obstacles et faire en sorte que les espaces intérieurs et extérieurs soient accessibles à tous. Prenez un moment pour lire les directives et recommandations.